Ce qu’il ne dit pas

L’image de l’homme indépendant et sans émotion est encore prédominante et actuelle en 2017. Mais qu’en est-il dans les faits?  En apparence oui, mais la vérité est qu’il n’y a pas de grande différence entre les hommes et les femmes. Les femmes s’expriment plus ouvertement contrairement aux hommes qui n’osent pas le faire. Société oblige.

Des situations ou ledit indépendant gars s’avère être beaucoup plus dépendant que madame, ça existe aussi. Pas devant les boys, mais elle, elle le sait. Oui, règle générale, les femmes sont plus émotives que les hommes. En quoi est-ce une faiblesse? Les émotions sont une forme de communication et la communication est la base de toute relation.

tumblr_mnpme5qjv81rijbg1o1_500

À toi le « fuckboy » qui collectionne les femmes, je suis un peu triste pour toi. Bien que ta vie débordante de trophées et d’offres est impressionnante, moi, je vois un gars qui ne sait pas ce qu’il veut et choisis lâchement la satisfaction à court terme. Vivre sa vie comme si c’était sa dernière journée, créer des attentes et se foutre des conséquences, mentir parce que c’est la meilleure option pour arriver à ses fins. Penser à soi, juste à soi, pour finalement finir seul.

Ma question est : « Pourquoi se priver de ce regard qu’elle te lance parce que tu sais qu’elle te trouve parfait, de son rire isolé qui ri de ta blague un peu plus que tout le monde, de ses doigts dans tes cheveux et de ses mains qui agrippent ton visage? » Troquer tout ça pour un moment de satisfaction éphémère, une collection de malaises et risquer de passer à côté de celle qui t’aurait fait sentir irremplaçable. Worth it?

Les hommes sont-ils les seuls à blâmer? Non. Bonjour toi qui vient de poster une photo instagram cadrée sur ta poitrine avec une quote cute. Quel est ton message? Es-tu consciente de l’image que tu projettes? Cette image, c’est toi qui la gères et tu en es la seule responsable. T’es pas juste «pas chanceuse» d’être tombée sur le mauvais gars. Une petite introspection serait pertinente.

Je te laisse méditer là-dessus.

K.P.

Comment être fidèle à ses résolutions santé

Sans titreComment être fidèle à ses résolutions santé

Les résolutions santé sont souvent déterminées à partir d’une date ou d’un événement. Le plus souvent, c’est au jour de l’an, à son anniversaire, à l’arrivée de l’été, avant un voyage, etc. Évidemment, la motivation est là… au début. Voici une liste de conseils pour vous aider à maintenir le rythme quotidiennement et surtout, à longueur d’année.


1- Respectez-vous. C’est le plus important de tous les conseils de ma liste puisqu’à moins d’être un étudiant athlète ayant comme objectif la performance, vous le faites pour vous et pour avoir envie de continuer, il faut y avoir du plaisir. L’activité physique est un choix et non une obligation.

2- Imposez-vous une discipline. Cela ne veut pas dire de commencer avec cinq jours d’activité physique par semaine, mais bien de s’imposer un minimum non négociable par semaine. Dépasser ce minimum sera alors un bonus. Ainsi, vous atteignez vos objectifs facilement et la motivation sera de plus en plus au rendez-vous.

3- Manger. Peu importe votre objectif en ajoutant l’activité physique à votre vie, l’important c’est de bien manger. Faire les bons choix alimentaire peut être complexe alors il est possible de se référer à un nutritionniste ou sur internet. Il ne s’agit pas d’un régime. Maintenant, on se réfère au point numéro 1 et 2. On se respecte, car l’initiation à la nourriture santé doit être agréable et introduite graduellement. Le point numéro 2 sera utile lorsque vous aurez le choix entre une branche de cèleri ou une poignée de mini wheats.

4- Variez vos entrainements. Je suis bien d’accord qu’il est possible de faire la même série d’entrainement durant un ou même deux mois sans se lasser, mais le but c’est justement de ne pas tomber dans la routine et le confort. N’ayez pas peur de regarder les gens autour de vous pour vous inspirer de leurs exercices, de demander aux entraineurs sur place ou encore de regarder des vidéos sur YouTube ou Instagram.

5- Sortez de votre zone de confort. Une fois rendue à la maison, après une grosse journée, il vous semblera plus important de nettoyer l’aquarium que d’affronter l’extérieur de la maison pour allez vous entrainer, vous le savez. Pour vous aider, trainez votre sac de sport avec vous et une fois en voiture, le détour est beaucoup plus facile à faire. N’oubliez pas que si vous décidez de ne pas y aller sans bonne raison, vous allez tout de même culpabiliser alors que cette sensation d’accomplissement est à votre portée, saisissez-la.

La balle est dans votre camp.

K.P.

Je suis Karell

Capture d’écran 2015-01-22 à 19.39.33
Si vous avez fait le lien de mon titre avec la tristement célèbre affirmation « Je suis Charlie », sachez que c’était bien voulu. Alors pourquoi ne l’ai-je pas écrit directement? Parce qu’elle se rapporte à trop de contradictions et même à des valeurs que je ne partage pas.

À l’annonce de la nouvelle, j’étais choquée et je me disais : « Je suis Charlie ». Après des recherches sur le sujet, je me suis rendu compte qu’il y a des extrémistes dans les deux camps et qu’affirmer une position pour ou contre peut vouloir dire quelque chose que je ne voudrais pas. En effet, certains affirment qu’ils « ([sont] Charlie » parce qu’ils souhaitent le départ de tous les immigrants et de tous ceux qui ne partagent pas la même religion. « Je ne suis pas Charlie » sonne épouvantable à mon oreille parce que sans explications, cette affirmation soutient les évènements terribles du 7 janvier dernier.

Ne trouvant pas ma place dans les deux camps, je vous donne ma propre vision de cet événement. Premièrement, aucune violence n’est pardonnable aussi bien physique que psychologique. Cela m’amène à parler des propos du Charlie Hebdo. Pourquoi tourner au ridicule les convictions les plus profondes des intégristes religieux? Pour faire rire? Personnellement, je ne trouve pas ce type de caricature drôle. Heureusement, de nos jours, avec la variété de services, je peux choisir de ne pas encourager ce que je ne soutiens pas. Un fait important à comprendre est également que cet acte s’est produit en France et que les valeurs sont différentes d’ici. Il y a un climat de tolérance plus grand qu’au Québec et c’est peut-être pour cette raison que des gens poussent à la limite leurs idées. Je ne propose pas la censure pour autant. Accepter la censure pose un frein à la liberté d’expression, ce qui n’est pas envisageable selon moi. Sachant cela, peut-on affirmer n’importe quoi avec la liberté d’expression comme défense? Non. Maintenant, il en revient au bon jugement de l’émetteur de se questionner sur la pertinence de ses propos.

Avec des mesures très différentes, ce que je constate, c’est que l’intolérance a été réglée avec de l’intolérance. Chacun de nous joue un rôle très important dans la société afin de contrer ce fléau. Cela commence par vous.

Voici la définition du Larousse pour être bien claire.

Tolérance : nom féminin (latin tolerantia)

Attitude de quelqu’un qui admet chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.

 

K.P.

Me, myself and I

ALS-ice-bucket-challenge-ss-1920-800x564

Selon certains, le Ice Bucket Challenge ne serait qu’un prétexte de visibilité ou d’uniformité. On dénonce la participation d’une infime portion de personne ne connaissant rien de la maladie, n’ayant ni l’intention de faire un don et ni l’intention de faire l’effort de s’informer sur celle-ci… Eh bien moi je leur dis MERCI! Cette personne a nominé trois amies. Parmi celles-ci, deux d’entre elles, prennent la cause très à cœur et vont faire un don en plus de nominer trois autres personnes chacune qui sont susceptible d’avoir la curiosité intellectuelle et l’intelligence de s’informer. Grâce à cette personne que tu as jugé, beaucoup de gens vont connaître, donner et apprendre. C’est pour cette raison que moi, je la remercie.

Ensuite, il y a ceux qui ont le pauvre argument de dénoncer le gaspillage d’eau. Deux litres d’eau (pour les plus courageux, sinon 500ml) avec un don de 10 – 20$ ou même plus pour une cause aussi importante, c’est du gaspillage? Je trouve que c’est assez bien payé. Quand tu brosses tes dents, tu arrêtes l’eau? Tu éteins la douche entre tes shampoings? Tu ne prends pas de bain? Tu limites l’utilisation de ton lave-vaisselle et de ta laveuse? Évidemment.

Bla bla bla

À l’ère des « selfie » et de la société individualiste, un fossé sépare ceux qui tolèrent ces comportements et ceux qui le dénonce. Sans la « mode » des smartnominations et du ice bucket challenge peut-on seulement imaginer la différence d’impact? C’est bien beau de crier haut et fort que les bonnes intentions ne devraient pas uniquement se produire dans les médias, mais quelles seraient alors les retombées? Peut-être que c’est mon habitude de chercher toujours le meilleur de chacun, mais moi j’adore les médias pour cette magnifique et unique raison; leur impact. Soyez curieux et surtout pensez aux retombées avant de chialer.

K .P.

Voici le lien internet pour faire un don ou s’instruire (pourquoi pas?): http://sla-quebec.ca/

Si votre don, aussi minime soit-il, ferait la différence pour sauver la vie d’un proche, hésiteriez-vous?

GALA ARTIS 2014

Image

Tous ses acteurs, chanteurs, sportifs, commentateurs et animateurs complètement naturels et surtout, à la merci de leurs émotions. J’ai écouté le Gala des Artis pour la première fois ce dimanche 27 avril. J’ai beaucoup aimé et fait de belles rencontres.

À l’annonce des nominés de chaque catégorie, on remarque les visages contents, sérieux, nerveux et parfois sans expressions de chaque personne. Les gens réagissent tellement différemment au stress. Il était d’autant plus intéressant de confronter ces personnes que nous connaissons uniquement dans un contexte ou l’environnement est contrôlé, à vivre de véritables émotions en direct.

C’est une fois qu’ils sont sur scène que l’on rencontre pour la première fois la personne derrière l’acteur. Évidemment, ils sont submergés d’émotions et n’affichent pas leur personnalité de tous les jours, mais ce que j’ai vu était tellement sincère. Je suis de celles qui s’attachent aux personnages et apprends à les comprendre. J’en oublie la véritable personne derrière le rôle, bien que ce soit le but.

Des paroles moralisatrices, des discours touchants, des familles, de l’amour, des pleurs, des humains. Aussi banals que cela puisse paraître, aussi professionnel qu’ils peuvent l’être, ils ont été confrontés à… eux! Ils disposent de quelques minutes, voire quelques secondes pour remercier toute leur équipe et le public, ils ne veulent oublier personne et en prime souligner une cause pour certains. Ils sont sur la scène devant tous leurs collègues, amis et équipe de travail. De la sueur, des faux pas, des balbutiements, des gestes nerveux tout cela était tellement touchant et naturel.

En guise de conclusion, je fais une mention spéciale à l’animateur Yan England pour son discours stimulant et mobilisateur. Il a affirmé, en s’adressant particulièrement à la jeunesse, que rien n’est impossible, de ne jamais se laisser abattre par un « non » et de croire en ses rêves.

Notez que je parle de mes observations et qu’en aucun cas, je ne juge le comportement de mes sujets.

K.P.

Image

 

Images: http://www.lapresse.ca/photos/arts/television/201204/22/12-7504-le-gala-artis.php

Les politiciens sont des humains, pour vrai

Je ne ferai pas de statut politique en m’improvisant politicienne cependant, je m’intéresse beaucoup aux êtres humains derrière la politique. De grâce, quand vous donnez votre opinion politique publiquement, amenez des faits, même si c’est plus facile de se réfugier derrière un puissant statut  tel que : « PLQ= corruption». Courage!

À commencer par Pauline Marois qui se retire de la politique après 33 ans de service. Avez-vous songé à la dure rupture que cela peut représenter dans la vie de cette femme qui, peut importe son parti politique, a mis cœur et âme dans son travail toutes ses années. Chapeau, madame Marois, «déterminée» vous vas à merveille!

(Mention à ceux qui n’ont même pas 33 ans de vie et qui insultent cet être humain qui a milité pour ses convictions durant 33 ans.)
Monsieur Couillard, qui brille déjà comme étant dirigeant d’un parti corrompu, tout d’abordBravo pour ce chapeau dur à porter. Il est neurochirurgien de métier et maintenant il se lance en politique. Moi je ne pense pas que c’est un cave, mais il est certes courageux de reprendre les reines du confortable, mais mal aimé parti libéral. La balle est dans son camp pour changer l’opinion des gens. D’ici là, peut-on lui accorder le bénéfice du doute qu’il n’est pas un parfait incompétent corrompu?

Monsieur Legault, tout d’abord Merci de vouloir faire profiter le Québec au complet de votre habileté budgétaire. Son couple vaut quand même pas loin de 10 millions. Avec cette petite fortune en poche, penseriez-vous en faire bénéficier le Québec entier en plus de mener une campagne qui vous plumera certainement un peu? Mine de rien, il a progressé et je suis heureuse pour monsieur François Legault, la personne.

À vous qui cherchez une opinion politique dans ce texte, sachez que je parle uniquement des individus. J’adore vous étudier.

 

K.P.

keep-calm-and-just-keep-calm-61