Faillite amoureuse

breakup grief

L’avez-vous déjà entendu celle-là: « Tu dois bien choisir ton prochain partenaire, car tu passeras le reste de ta vie avec… »? Récemment, moi oui et j’ai trouvé ça naïf de croire que ça se passerait ainsi simplement parce que ma génération ne connait pour ainsi dire pas ça, la stabilité amoureuse.

Partageant ma réflexion avec un homme d’affaires que j’estime beaucoup, il m’a répondu : « Ben voyons, c’est comme te partir en business… tu ne le fais pas en prévoyant la faillite! ».
Ma réponse fut le déclencheur de cette réflexion et la partie sensible de cet article : « Si tes parents avaient fait faillite en affaire avant toi, craindrais-tu toi aussi l’échec? » « Oui », a-t-il admis après réflexion.

Cette idée m’apparait évidente parce qu’il s’agit de la réalité de la plupart des jeunes de ma génération. Le « problème » ne vient pas nécessairement juste de notre génération, mais aussi de celle de nos parents. Nombreux sont les couples de la génération X a avoir connu une séparation après les enfants. Ce geste laisse malheureusement des traces psychologiques chez les jeunes.

Quant à nos grands-parents, eux ils savaient aimer. Ils savaient que le bonheur à deux se construit, il ne se négocie pas, ni se compare et encore moins se remplace. Ils n’ont pas été simplement chanceux de se trouver, ils ont fait le choix de s’aimer pour toujours et de respecter cet engagement. Ils ne font pas face à moins d’épreuves que les couples de ma génération, mais à la place de regarder ailleurs, ils travaillent ensemble pour régler la situation.

Une partie de la solution est de prendre conscience de l’influence qu’on subit de notre entourage et de nos expériences. Pour le reste, un peu de tolérance et beaucoup d’amour feront le reste du travail. Vous ne trouverez pas la perfection ailleurs, car elle n’existe pas.

Il est important aussi de réaliser que le seul amour inconditionnel que l’humain peut vivre est celui envers son enfant. Ne croyez pas que vous pouvez aimer quiconque d’autre de façon inconditionnelle. Aimer est une décision, un choix qu’on fait parce que la personne répond à nos conditions, valeurs et intérêts. Prenez le temps de bien définir les vôtres avant de vous engager pour ne pas courir vers la faillite.

L’amour à long terme est-ce toujours possible? Oui, mais pas sans effort.

K.P.

Article connexe: L’amour avec un petit «a»

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s